AOûT 6, 2017
Chapitre 1: Partir à l'aventure
Thumbok

 

Une page de mon monde s’est tournée. Jamais je n’ai eu moins de plans dans ma vie qu’aujourd’hui. J’ignore dans quel port mon bateau fera escale, dans quel endroit je jetterai finalement l’ancre. 
 

Nul besoin de carte, ni de boussole, ni même d’en connaitre le lieu exacte pour commencer ma quête vers une harmonie et une union profonde avec le monde. Il suffit de le désirer de tout son coeur pour l’atteindre. 
 

Ce port est caché comme un trésor, et il suffira d’en suivre les indices disséminés sur la route. Je reconnaitrai sa mélodie lancinante, ce petit air de flûte qui me met en joie lorsque j’en entends quelques notes. Il guidera ma barque, il conduira mes pas.
 

Tel est le voyage que je vous propose. Un voyage-retour vers l’essentiel, un changement de regard sur les choses qui nous entourent. Ouvrons notre coeur tout en écarquillant nos yeux et partons à la découverte des merveilles ordinaires de ce monde. Enfilons nos bottes, retroussons les manches de nos âmes et mettons-nous en route à la recherche des perles qu’il peut receler. 
 

Me voilà aujourd’hui, à quelques jours du départ d’un long voyage à l’occasion de mon anniversaire. Mes valises sont prêtes, il ne reste plus qu’à embarquer. Le timing est optimal et fait extraordinairement écho au nouveau départ que je prends quant à ma présence digitale, ici. 
 

Et le fait est que des araignées de toutes sortes me rendent visite alors que le départ est imminent. Et je crois que les animaux que l’on rencontre viennent attirer notre attention pour nous passer des messages, pour nous guider. J’aime profondément être attentive aux messages du monde et je suis fascinée, à chaque fois, par leur ponctualité, leur justesse et toutes les sortes de formes qu’ils peuvent revêtir. 
 

Bien que j’aurais préféré découvrir une jolie chouette dans mon jardin, c’est l’araignée qui est venue me rendre visite sur mon cou, dans mon sac, sur mon chemin, ou encore sur le mur lorsque je déjeunais l’autre jour. Son message entre en totale résonance avec ma situation présente. Elle est symbole de structure, de créativité ; elle tisse sa toile comme sa destinée. Elle tisse sa vie comme une oeuvre
 

Il est l’heure de suivre un fil qui a une signification personnelle pour moi, de relier toutes les facettes de mon être, de construire une toile de vie pour venir soutenir mes véritables aspirations.
Il est temps d’édifier une vie qui me ressemble, en restant le plus proche de mon âme. Voilà mon intention fondamentale de vie. Je fais le voeu de pouvoir la retranscrire ici, à ma façon, avec ma sensibilité, en images et en textes, en sons et en vidéos.

 

Durant des semaines de réflexion, j’ai laissé de la place à la créativité, à l’envie de partager, de créer sans fioritures. Alors j’ai fait, j’ai raturé, déchiré, et recommencé des millions de fois en me demandant « comment faire mieux ? ».
 

Et bien, j’en arrive à la conclusion qu’il est bon de commencer quelque part, et que je ne peux repousser éternellement ce moment dans l’attente de ce je-ne-sais-quoi parfait.
 

J’accepte simplement de faire du mieux que je peux, compte tenu du temps qu’il m’est imparti, en prenant le plus de plaisir possible à créer de nouvelles choses, aussi imparfaites et humaines soient-elles. 
 

Voilà le non-plan. Je vais simplement avancer comme ça vient, à petits pas, comme si j’apprenais de nouveau à marcher.
 

Je vous propose un voyage fait d’improvisations, par-delà les frontières et à la poursuite de l’exploration des possibilités qui me seront offertes, au rythme des respirations et des inspirations, en toute liberté et sans plus de pression liée à la productivité. 
 

Un chemin sur lequel nous nous autoriserons à nous écouter, 
Une forêt dans laquelle il nous sera permis de nous arrêter, 
Un refuge dans lequel nous pourrons nous nicher, 
Un arbre sous lequel nous accepterons de nous retrouver. 
 

Partir à la recherche de l’Âme du monde. Vivre les expériences les plus essentielles. Apprendre à cheminer sur cette voie, celle qui est bonne pour nous, celle qui nous est destinée et nous rendra heureux. C’est la traversée que je vous propose.
 

Ces derniers temps, grâce aux joies simples que m’ont procurées des plaisirs simples, je me suis reconstruite et (re)découverte. Plus que jamais, j’ai l’espoir que l’épanouissement d’un être est un acte qui vaut vraiment quelque chose dans ce monde. Et j’ai envie de lui donner vie, d’y mettre de la couleur et des mots.
 

Alors, je pose l’intention d’écrire des articles simples, de publier des photographies ayant un sens, comme des invitations à nous relier à l’âme du monde, à éveiller notre coeur à la beauté de l’être humain. Ils s’adressent à l’âme qui, dans le calme et le silence du coeur, pourra les ressentir.
 

Je vous propose de partager notre humanité.
 

Je fais le rêve que nous puissions tous renouer avec notre véritable nature, même en étant au coeur du bruit et de la fureur du monde.
 

Je pose l’intention de faire durablement l’expérience de l’Âme du monde et de la partager.

 






 

 

Recevez régulièrement mes dernières nouveautés
dans votre boite mail!